Articles de Presse

Jazz Magazine

Magnifique disque, magnifique concert

« Yoann Loustalot joue comme on murmure, se dépouillant de toute volonté démonstrative et en mettant sa chair et son sang dans chaque note. Le tandem rythmique Christophe Marguet-Frédéric Chiffoleau est époustouflant!François Chesnel est d’une sensibilité merveilleuse. »

Jean-François Mondot

 les dernières nouvelles du jazz

Ces gars-là sont des orfèvres

"...Et tout à l'avenant : quels que soient les continents ou les époques, le jazz s'approprie ces mélodies comme il sut toujours le faire, quand il est entre de bonnes mains. Et là c'est le cas : ces gars-là sont des orfèvres."

Xavier Prévost

Jazz hot

Une intensité et une cohérence incontestables

"Les phrasés impressionnistes privilégiés par les musiciens, et la cohésion d'ensemble de la prestation achèvent de propulser le concert dans une dimension essentielle marquée par une intensité et une cohérence incontestables."

Jean-Pierre Alenda

Passeurs de musique, d’hier à demain 

"La créativité du quartet « Old and New Songs » contribue à enrichir la perception de l’auditeur, à ouvrir son écoute à d’autres possibles. C’est bien là que réside l’art et le quartet le fait de manière délicieuse."

Nicole Videmann

Jazz à babord

"le quartet idéal pour jouer une musique à la fois accessible – des chansons populaires – et sophistiquée – des interprétations au cordeau – : Old and New Songs est une belle réussite !"

Bob Hatteau

Jazz Halo

Old and new songs créativité

"L'universalité de la culture revendiquée avec force et revisitée avec originalité."

Claude Loxhay

Froggy's delight"Nous sommes loin de réinterprétations simplement jazzy et on se plonge dans l’univers propre au quartet. Le pari est donc réussi."

Le Noise (Jérôme Gillet)

Old and New Songs au Petit Faucheux, le 22 octobre 2016

old and new songs créativité"Un pont intelligemment offert entre la géographie et l’histoire de l’oralité musicale, réussissant l’appropriation collective d’une matière à la provenance si diverse, sans pour autant la décolorer ou la neutraliser par une actualisation forcée."

Vincent Cotro